La ville de Ribeira Brava.

C’est notre petite chérie, c’est là que nous sommes tous nés. Là, où nous avons fait les premiers pas pour plus tard conquérir d’autres horizons. Une ville coincée entre deux vallées et léchant les flots des vagues de l’océan. Ribeira Brava se traduit par la « rivière en furie » car en hiver mieux vaut être éloigné de ce cours d’eau. La pluie des montagnes d’Encumeada dévale par un débit impressionnant jusqu’à l’embouchure de la ville.

Cette ville n’a cessée de prendre de l’importance sur le territoire de l’île. Elle a su se positionner parmi les villes les plus visiter de l’île .De plus, les travaux entrepris depuis plusieurs années ont donnés à cet endroit une toute autre dimension pour les gens de passage et les habitants de l’île.
Toute la côte littorale a été transformée pour faire apparaître un espace balnéaire avec différentes piscines, implantations de palmiers, un espace de festivité etc. La ville a de grandes ambitions pour transformer les terrains en jachère en complexes balnéaires, en terrain de football pour ses habitants et pour donner un côté pratique à la circulation de passage.