La broderie de Madère.

150 ans après sa création, la méthode de fabrication de la broderie de Madère continue avec la même authenticité qu’à ces débuts, totalement artisanale.

L’île de madère fut découverte au quinzième siècle et l’on suppose que, très rapidement, sous l’influence des travaux conventuels, ce furent les femmes des noblesses qui commencèrent à réaliser des broderies afin de décorer leur linge de maison et leurs vêtements.

L’année 1850 représente le début d’une nouvelle phase pour la broderie de madère car le produit y gagne une dimension commerciale. Cette année-là, lors d’une exposition des industries Madériennes organisée dans le Palais S.Lourenço, le potentiel économique de la broderie devient évident.

L’intérêt britannique pour cette exposition est si grand que Madère est invitée à participer à l’Exposition Universelle de Londres l’année suivante, en 1851.Cette participation est un grand succès et les articles présentées y sont très remarqués en raison de leur pureté et de leur perfection artistique 

Au  20 ème siècle, on exporte la broderie de Madère cers le monde entier, l’Italie, les Etats-Unis, l’Amérique du Sud et l’Australie deviennent des marchés importants et la France, Singapour, la Hollande et le Brésil entre autres pays contribuent également à l’expansion du commerce et de la notoriété de la broderie de madère.

Exposition de la Broderie de Madère à Paris